Comment ouvrir un compte en Suisse en 2015 ?

Grâce aux services bancaires de grande qualité ainsi qu’à sa discrétion à toute épreuve, la Suisse est devenue une place forte financière au niveau international. C’est ainsi que de nombreux étrangers, toutes nationalités confondues, ont choisi d’investir en Suisse, tout comme c’est le cas d’innombrables sociétés à travers le monde.

Comme bénéficier des précieux avantages du procédé est dorénavant accessible à tous, voici comment ouvrir un compte en Suisse 2015.

Ouvrir un compte en Suisse 2015, quels sont les avantages ?

Tout le monde a bien, un jour ou l’autre, entendu parler des fameux comptes bancaires en Suisse. Posséder un compte dans ce pays offre de nombreux avantages particulièrement intéressants à tous les points de vue, dont en voici quelques-uns.

En effet si vous détenez un compte en Suisse, vous avez le privilège de placer votre argent dans un pays dans lequel la stabilité de l’économie est exemplaire. Alors que les crises ne cessent de frapper et de déstabiliser les pays, la Suisse résiste contre vents et marées grâce à une politique durable et pérenne. Effectivement, la Suisse est un des rares pays qui n’ont pas été en guerre ou en conflits avec d’autres pays depuis 1505.

En outre, vous pourrez compter sur une discrétion bancaire tellement incomparable qu’elle ressemble à s’y méprendre au secret bancaire. Cette qualité est particulièrement appréciée des clients des banques helvètes surtout qu’elle les rassure sur le professionnalisme de haut niveau de ces établissements.

Par ailleurs, avec les banques suisses, vous n’avez plus à vous en faire quant à la fructification de votre fortune. Les banquiers suisses sont les professionnels les mieux placés et les mieux qualifiés pour accomplir cette mission. Votre patrimoine sera intelligemment géré grâce à des formules d’investissement diversifiées et concurrentielles que vous proposeront les banques suisses.

Enfin, vous pourrez entièrement avoir confiance en votre banque suisse. En effet, étant soumise à l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, votre partenaire financier se doit de tenir une ligne de conduite rigoureusement stricte.

Ouvrir un compte en Suisse en 2015, accessible à tous

Avoir un compte en Suisse n’est plus un apanage restreint aux hautes personnalités fortunées, ou aux têtes couronnées, ou aux riches célébrités hollywoodiennes, ou encore aux importants personnages politiques, … Aujourd’hui, ce genre de privilège est accessible à tous, à la condition toutefois de respecter certains critères et de suivre certaines formalités. Pour ouvrir un compte en Suisse 2015, voici alors les conditions nécessaires.

Si vous êtes un particulier, il est d’abord indispensable d’être majeur pour pouvoir placer votre argent en Suisse. Ensuite, vous devrez pouvoir apporter la preuve de votre identité, ainsi qu’une autre de votre domicile. En outre, il faudra fournir un certain dépôt minimum d’un montant plutôt important afin de pouvoir effectuer votre ouverture de compte. Il faudra envisager une certaine somme qui pourra atteindre 20.000 USD, mais cela dépendra de la banque suisse de votre choix.

Comment faire pour ouvrir un compte particulier en Suisse ?

Pour ouvrir un compte en Suisse en 2015, il faudra d’abord définir les besoins exacts qui motivent l’ouverture. Déterminez les services bancaires auxquels vous aspirez. Vous souhaitez avoir un compte d’épargne pour effectuer des dépôts d’argent à vue ? Ou vous avez besoin d’un compte en Suisse en vue d’une gestion de patrimoine ? Pensez-vous à des solutions d’investissement ou à un capital de risque ?

Il y a aussi l’hypothèque et taux d’intérêt, ou encore l’accès à son compte par le biais de l’internet, ou le dépôt de salaires direct. Le choix est vaste et chacune de ces services est offerte par les banques suisses. Ensuite, vous devrez choisir la banque suisse de votre choix, et celle qui puisse vous offrir les services spécifiques et les avantages correspondants dont vous avez besoin. Enfin, vous aurez à compléter votre dossier avec les documents nécessaires pour l’ouverture.

Comment ouvrir un compte en Suisse corporatif ?

Pour les sociétés, suisses ou étrangères, elles ont également l’opportunité d’avoir leur compte d’entreprise en pays helvète. Néanmoins, l’ouverture d’un compte suisse pour une entreprise, et notamment le type du compte corporatif, dépendra du pays dans lequel elle a été constituée.

Si l’entreprise a été constituée en Suisse même, elle pourra prétendre à n’importe quel type de compte. Pour une société constituée dans un pays étranger à la Suisse, elle pourra ouvrir un compte suisse classique, ou un compte suisse internet, ou encore un compte suisse numéroté. Ce dernier cas ne sera possible que dans la condition où la société puisse entretenir un certain solde minimum dans le compte.

Les formalités à accomplir pour ouvrir un compte en Suisse en 2015, sont identiques à celles nécessaires pour l’ouverture d’un compte entreprise en France. Ainsi, les sociétés devront présenter certains documents, à savoir leur numéro d’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés, ou l’équivalent d’existence le cas échéant ; certaines renseignements concernant les propriétaires, leurs statuts, leurs contrats importants, … Les extraits de registres de commerce ou les documents équivalents doivent impérativement dater de moins d’un an.

Important à savoir avant d’ouvrir un compte en Suisse

Avant de vous lancer dans votre projet d’ouverture de compte bancaire en Suisse, il est indispensable de connaître certains points importants. Ainsi, en ce qui concerne les fonds et capitaux que vous comptez mettre dans votre compte, il faut savoir que leur origine devra être parfaitement légale et tout à fait incontestable. En effet,  sachez que les banques suisses sont très consciencieuses et collaborent avec les autorités internationales en cas de besoin ou de force majeure.

Par ailleurs en ce qui concerne les sociétés, il faudra prêter une attention particulière quant aux délais nécessaires à la procédure d’ouverture de compte. En effet, lorsqu’il s’agit de ce genre de client, les banques suisses sont tenues par la loi du pays de faire des vérifications rigoureuses quant à l’existence légale de toute société désirant ouvrir un compte suisse. Mais encore, la bonne délivrance de l’ensemble des documents demandés pour l’ouverture devra être bien respectée. Toute cette procédure prend quelques mois en « voie normale ».

Pour les sociétés qui souhaitent accélérer le processus, il est possible de faire appel aux services d’un cabinet de gestion qui se chargera de les assister dans leurs démarches.

Ouvrir un compte en Suisse est-il possible pour un interdit bancaire ?

Lorsqu’un particulier se retrouve en situation d’interdit bancaire en France, et qu’il souhaite tout de même placer son argent dans une banque, notamment dans une banque suisse, son interdiction bancaire s’étendra-t-il jusqu’en Suisse ? Le particulier français en interdiction bancaire en France aura la possibilité d’ouvrir un compte en Suisse. En effet, les fichiers dans lesquels sont inscrits les interdits bancaires ne sont pas encore étendus au niveau européen, ce qui permet l’ouverture d’un compte en Suisse même en étant interdit bancaire en France.

Le procédé d’ouverture de compte sera le même pour un client particulier « normal », que pour un client particulier en interdit bancaire en France. Il suffira d’entrer en contact avec la banque suisse de son choix, et d’effectuer les démarches nécessaires pour ouvrir le compte. A savoir, posséder une somme importante pour le dépôt minimum exigé, fournir une preuve de son identité, ainsi que justifier la provenance légale des capitaux à investir.

Une fois le compte en Suisse ouvert en bonne te due forme, le particulier en interdit bancaire en France pourra récupérer ses moyens de paiement, notamment une carte bleue pour assurer les exigences alimentaires, vestimentaires et autres besoins de la vie au quotidien en France.

Dans quelles banques suisses ouvrir un compte en 2015 ?

Si vous projetez d’ouvrir un compte en Suisse en 2015, vous devez connaître les principales banques suisses les plus importantes dans le pays. Ainsi, concernant les banques traditionnelles, elles sont situées en majorité à Genève, et également à Zurich, sachant que ces banques se trouvent être les deux places fortes financières de la Suisse.

Mais il existe aussi les plus anciens et les plus importants prestataires étrangers implantés dans le pays, comme la banque USB présente un peu partout dans le monde et dont le siège se trouve à Zurich ; la Raiffeisen Bank qui détient un nombre important de clients ; le Crédit Suisse qui fournit ses prestations aux particuliers et aux sociétés.

Comme de nos jours l’Internet a désormais une place très importante dans le quotidien de tous, mais aussi un outil fortement utilisé dans la plupart des activités professionnelles, les banques suisses également sont présentes sur le net. Surtout que les clients de ces établissements sont éparpillés à travers le monde, la mise en place des outils adéquats pour faciliter la gérance de leurs comptes depuis leur pays d’origine, est devenue une évidence.

Voici les banques en ligne les plus importantes en Suisse : la banque Direct net (la banque en ligne du Crédit Suisse) ; la SwissQuote (la banque qui ne prélève aucun frais sur les opérations bancaires courantes) ; l’USB e-banking.

Comment ouvrir un compte en suisse d’une banque suisse en ligne ?

Aujourd’hui à l’heure où presque toutes les activités et les opérations peuvent se faire par l’intermédiaire d’Internet, ouvrir un compte en Suisse peut également se faire en ligne. Les démarches à entreprendre pourront être différentes selon certains  critères tels que la banque suisse choisie, ou le pays de provenance, ou le type de compte souhaité, …

Mais le fait est qu’en général, ouvrir un compte à distance est parfaitement réalisable. Il suffit en principe de se connecter sur le portail internet de ces banques en ligne et de remplir un formulaire de contact pour les clients privés. Toutefois, certaines banques comme le Crédit Suisse souhaitent quelquefois une rencontre physique avec leurs clients potentiels avant l’ouverture effective du compte.