La banque la moins chère en Suisse

Avec la crise et tout ce qu’elle entraîne, tout le monde est amené à rechercher continuellement ce qui est moins cher, et cela est valable dans tout domaine confondu. C’est aussi la même raison qui vous a poussé à visiter cette page : vous voulez ouvrir un compte en banque en Suisse, et vous désirez pouvoir mettre la main sur la banque la moins chère du marché. Ceci dit, tout dépendra de votre définition de « moins chère ». Pour vous mettre sur la bonne voie, voici quelques informations qui pourraient vous être utiles.Banque la moins chère

Faut-il chercher la banque la moins chère en termes de frais de services ?

Aujourd’hui, quasiment tous les services les plus utilisés par les clients des banques ont accusé une certaine hausse ces dernières années. Parmi ces services, l’on peut citer :

  • La carte classique à débit immédiat (augmentation de 6,6%)*
  • La carte classique à débit différé (augmentation de 4,5%)*
  • La carte à autorisation systématique (augmentation de 4,7%)*
  • Le coût du retrait autres banques (augmentation de 67,9%)*
  • Le virement occasionnel en agence (augmentation de 6,6%)*
  • La commission d’intervention (baisse de 4,7%)*
  • L’assurance moyens de paiement (baisse de 1,1%)*
  • L’abonnement internet (baisse de 31,5%)*
  • Les frais de tenue de compte (augmentation de 98,8%, voire 115,5% chez les banques traditionnelles)*

*Selon une étude menée sur 129 banques en France par UFC, évolution de 2010 à 2014.

Bien entendu, les diverses hausses ne sont pas les mêmes d’une banque à une autre. D’où aussi tout l’intérêt pour le futur client de bien comparer, non seulement les offres proposées par les banques, mais également les divers frais qu’elles appliquent durant l’année.

Mais alors, faut-il chercher la banque la moins chère en termes de frais de services ? Ce qu’il faut savoir, c’est que les banques qui proposent les tarifs les moins chers du marché (peu importe lequel) ne sont pas toujours celles qui proposent les meilleurs services. En effet, de très faibles coûts risquent d’avoir certaines conséquences d’une façon ou d’une autre. Aussi le mieux reste plutôt de rechercher la banque qui propose le meilleur rapport entre la qualité de ses services et le coût de ces derniers. D’où l’importance de bien comparer les offres.

Les banques suisses

Les divers types de banques en Suisse

En Suisse, l’on peut retrouver de nombreux types de banques, à savoir les banques universelles (grandes banques) ayant les mêmes caractéristiques et prestations que les banques françaises, les banques cantonales spécialisées dans les services de proximité, les banques privées spécialisées dans la gestion de fortune, les banques Raiffeisen pour l’épargne et le crédit, les banques régionales et caisses d’épargne, les banques commerciales et de gestion, et PostFinance (équivalent de la Banque Postale de France). Tout dépendra alors de vos besoins. Si par exemple vous ne recherchez qu’une banque pour recevoir votre salaire, alors la banque la moins chère en Suisse serait sans doute une banque cantonale, avec ses faibles frais de tenue de compte. Pour un simple compte courant, voyez du côté de PostFinance.

Les banques en ligne

En France, les établissements bancaires 100% en ligne s’avèrent être les moins chères sur le marché. Tarifs attractifs, simplicité, qualité de services…, les banques en ligne ne manquent pas non plus d’arguments pour séduire de plus en plus au fil des années. Mais en Suisse, l’on retrouve surtout des banques traditionnelles qui mettent en place une « agence virtuelle » en ligne, comme le Crédit Suisse, CIM Banque, Swissquote Bank, etc.

De manière générale, cette option « en ligne » réserve certains avantages, comme des services gratuits, des réductions. Aussi, ne négligez pas non plus cette piste, si vous êtes à la recherche de la banque la moins chère en Suisse. Dans tous les cas, un seul mot d’ordre : comparez !