Noms de détenteurs de compte en suisse fournis à la justice

Le gouvernement de Hollande a paniqué concernant l’affaire Jérôme Cahuzac. Après les investigations du groupe Mediapart, qui remontaient en 1988 où Jérôme Cahuzac exerçait encore au ministère de la santé, il s’est avéré que la corruption était déjà présente dû aux pots de vin de la part des centres de santé pour obtenir des appareils IRM.

Le gouvernement pensait avoir vu la tempête passée jusqu’à la déclaration de Pierre Condamin-Gerbier qui prétendait détenir une liste de hautes personnalités détenteurs de compte suisse. Pierre Gondamin-Gerbier est un ancien cadre de la banque suisse Rels & Cie qui conservait les comptes de Jérôme Cahuzac.

Pierre Condamin-Gerbier transmet à la justice la liste de hautes personnalités détenteurs de compte suisse

Détenteurs Compte en Suisse fournis en JusticeL’ancien cadre de la banque suisse Reyl & Cie affirme avoir transmis à la justice française une liste de hautes personnalités détenteurs de compte en Suisse notamment chez Reyls & Cie. Rappelons qu’il avait été entendu par la justice concernant l’affaire de Jérôme Cahuzac en tant que témoin.

La liste a été transmise plus précisément aux juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire qui auditionne depuis, l’affaire Cahuzac. La justice s’en est emparée et a ouvert une enquête judiciaire au cours du mois de mai pour « blanchiment de fraude fiscale » concernant la banque Reyl & Cie. Bien que cette liste soit transmise à la justice française, rien n’indique que vous connaitrez le moindre nom figurant sur cette liste. On penserait bien que ceux qui nous gouvernent font tout pour camoufler discrètement l’affaire, gauche comme droite parce que personne ne veut en réalité qu’elle soit révélée au grand public ça ouvrirait la boite de pandore. Imaginez les ministres et hautes personnalités qui doivent carrément serrer leur culotte s’ils savent qu’ils s’y trouvent.
De plus, si un nom se trouvant sur la liste n’a en vérité rien à se reprocher, et encore, y a t-il tous les noms des fraudeurs fiscaux sur cette liste ? Quand on veut retourner l’affaire pour mieux comprendre, ça devient un casse-tête.

Pierre Condamin-Gerbier devant les députés

Convoqué à l’Assemblée nationale, Pierre Condamin-Gerbier a rejeté la Demande des députés de fournir les noms des personnalités s’entêtant à dire qu’elle était désormais aux mains de la justice. Il a ensuite affirmé que Jérôme Cahuzac n’était qu’un « fusible », de plus il affirme « les gens sont juges et parties à l’intérieur du parlement ». Devant de telles affirmations de la part d’un cadre qui a été dans les hautes sphères de la finance, on se demanderait ce que signifie « fusible » concernant Jérôme Cahuzac, les autres personnalités figurant sur cette liste sont-ils plus pourries que lui ?

Le malaise n’a pas fini de gangrener le gouvernement même si le président Hollande pour limiter les œufs cassés s’est empressé de prendre des mesures coercitives en parlant de la moralisation de la vie publique. Pourtant, il faudrait faire plus que cela parce que le Français en a marre de toute cette danse autour de cette affaire sans y comprendre l’issu. Bien sûr, on nous dira toujours l’affaire est dans les mains de la justice, la justice est indépendante, laissons lui le temps de faire son travail et qu’il n’y a aucune entrave dans ses prérogatives. On a déjà entendu ça quelque part et cette affaire n’est pas prête de finir.